Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Cadre de vie et urbanisme / Développement durable / Réduire l'impact carbone des déplacements

Bien vivre

Réduire l'impact carbone des déplacements

La ville de Lambersart mène deux projets parallèlement. Dans un premier temps, elle met l'accent sur l'aménagement de l'espace public pour favoriser les modes de transports doux et dans un second temps, inscrit des actions avec le personnel municipal et les élus.

Réduire le trafic automobile et aménager l'espace public

Depuis 2011, l'aménagement urbain se développe pour que les modes de déplacements trouvent leur place sur le territoire. La ville est traversée par 9km de voies cyclables, plus de 5 km d'espaces verts et de plantation le long des routes ont été plantés, une trentaine de bancs ou de sièges sont installés tous les ans.

Pratiques pédestres et cyclistes

Il existe 19 sas (espace d'arrêt ou zone avancée devant les feux tricolores) et 258 arceaux à travers la ville (photos) et 3 stations Vlille. Les arceaux et stations sont indiqués sur la carte interactive de la ville. Une piste «JUNICODE» est régulièrement installée pour permettre aux enfants d'être sensibilisés à la sécurité routière (460 enfants des centres de loisirs l'ont testé l'année dernière).

Chaque année sont organisées des animations pédestres, telles que la marche nordique qui enregistre une fréquentation en augmentation (1018 participants en 2012 ) ou les ballades architecturales qui ont permis à 295 participants de découvrir une partie de notre patrimoine bâti ou les parcs. La ville dispose de 28 chemins piétons et de 7 zones de rencontre (priorité aux piétons).

Se déplacer vers les bâtiments municipaux 

La commune dispose d'un parc de véhicules nécessaires à la bonne réalisation de ses missions. Il évolue vers des véhicules hybrides ou électriques. De plus, 20 vélos sont mis à la disposition des agents pour leurs déplacements sur le territoire.

Les abonnements de transports sont pris en charge à 50% pour les agents qui le souhaitent, depuis 2010 cela correspond à une réduction des GES de 36T et plus de 200 000 km non réalisés en voiture.

Les équipements municipaux disposent d'arceaux vélos et sont tous accessibles en transport en commun.

Eco-conduite

Les stages d'éco-conduite permettent d'introduire un nouveau style de conduite basée sur une meilleure sollicitation de son véhicule. Ils permettent d'adapter sa conduite, de mieux prendre en considération l'impact d'un entretien régulier, tout en réduisant la consommation de carburants.

Les premiers stages d'éco-conduite, proposés aux agents municipaux, se sont déroulés fin 2012 et doivent se poursuivre en 2013.

Les fondamentaux de l'éco-conduite

Avant de monter dans son véhicule

  • Faire réaliser un entretien régulier, sinon contrôler une fois par mois ses niveaux d'huile ou de liquide de freins ainsi que le bon fonctionnement de l'éclairage.
  • Contrôler la pression des pneus : moins les pneus sont gonflés, plus la consommation est élevée. Une pression de 1,5 bar au lieu de 2,5 entraîne une surconsommation de carburants de 6 %
  • N'emporter que l'indispensable et ne pas laisser dans votre coffre, par exemple, le sac de terreau de 50 kg acheté la semaine précédente ou encore le porte-vélos de la ballade du week-end. Le poids du véhicule a un impact direct sur la consommation de carburants.

Rouler en douceur

  • Rouler à vitesse modérée en début de parcours, le moteur arrive à température normale après 5 km seulement
  • Passer les vitesses au bon moment, pour un moteur essence passer rapidement au rapport supérieur entre 2000 et 2500 tours/mn et pour un diesel autour de 2000 tours/mn en moyenne.
  • Anticiper la circulation pour éviter les freinages brusques, utiliser le frein moteur
  • Maintenir une vitesse stable car les accélérations et décélérations brutales entraînent une surconsommation.

A l'arrêt

  • Ne jamais laisser tourner le moteur inutilement, un moteur à l'arrêt consomme entre 0,5 et 1 litre à l'heure
  • Coupez le moteur à partir d'un arrêt de 30 secondes, cela permet une économie significative tout en préservant le dispositif de démarrage.

Pratiques pédestres et cyclistes

Haut de page