Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Cadre de vie et urbanisme / Environnement / Patrimoine arboré

Bien vivre

Patrimoine arboré

La Ville de Lambersart compte un peu plus de 5 500 sujets, majoritairement plantés en alignement le long des voies principales comme l'avenue de l'Hippodrome, l'avenue de Soubise, l'avenue Pasteur, et garnissent aussi nos jolis parcs: des Charmettes, du Castel Saint Gérard ou du Clos St Pierre.

La palette des essences plantées en alignement est assez variée, de l'acacia boule ou platane, en passant par le tilleul, le prunus pissardi, l'érable en allant jusqu'au tulipier de Virginie face au Colysée.

Aujourd’hui, ces arbres constituent un élément fort du paysage et participent à la qualité de vie des Lambersartois.

Lambersart se situe parmi les villes où le souci de diversité s’est manifesté depuis plusieurs années. Outre l’aspect botanique propre à notre tradition, la diversité permet à la fois de promouvoir de nouvelles espèces, de limiter les risques liés aux nouvelles maladies, d’adapter la plantation à l’espace disponible et de satisfaire le désir pour l’usager de personnaliser sa rue.

Plus de 150 arbres ont été replantés en 2006, sur les grands alignements pour combler les emplacements manquants et des essences plus originales telles le savonnier, l'arbre caramel, l'arbre aux mouchoirs, leucalyptus.... ont remplacés les arbres dépérissant dans les parcs.  70 nouveaux sujets seront plantés en 2007.

Ce patrimoine fait l'objet d'un inventaire par quartier et un plan de gestion a été mis en place. C'est ainsi que des élagages réguliers, des tailles d'entretien et de réduction et parfois des abattages rendus nécessaires sont programmés et font l'objet d'un marché avec une entreprise spécialisée dans ce type de travaux. Ce marché est renouvelé tous les trois ans.

De même, la ville de Lambersart, très attentive à la conservation de son patrimoine arboré, tient à observer et à surveiller l'état phytosanitaire des sujets à risque, et prend si nécessaire toutes les mesures de sécurité: allégement de charpentière, taille de réduction sérieuse, mise en sécurité et abattage si nécessaire.

Certains parcs, comme le Clos St Pierre, possèdent des arbres rares comme le chêne à feuille de laurier par exemple. Dans ce parc récemment rénové, la ville a identifié les plus beaux sujets et devrait étendre cet étiquetage sur l'ensemble des parcs.

 
Haut de page