Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Cadre de vie et urbanisme / Projets / Centre Bourg

Bien vivre

Centre Bourg

Le réaménagement du centre Bourg offrira à tous les usagers de la voirie de meilleures conditions mais aussi un cadre de vie qualitatif : une végétalisation importante, des trottoirs aux normes, la suppression des zones propices aux incivilités, un meilleur partage de l’espace entre vélos, piétons et véhicules, et des stationnements plus nombreux.

En pratique, dans la partie entre le collège Savio et le parking de l’Avenir, il y aura un terre-plein central planté et incluant du stationnement. Du stationnement longitudinal est également prévu. Une piste cyclable est créée. Parking de l’Avenir, le mur sera végétalisé. Les arrêts de bus sont déplacés dans cette partie.

Enfin, des bornes rétractables, à l’entrée de la rue du Bourg vers l’église, permettront de bloquer la circulation afin d’organiser des évènements.

Les travaux commenceront courant juin 2019 et dureront environ un an, par phases. La mise en technique discrète interviendra préalablement aux aménagements de voirie. La première phase concernera la rue du Bourg dans sa partie comprise entre l’avenue de l’Hippodrome et le collège Savio.

Après la mise en technique discrète en juin, les travaux de voirie débuteront en juillet, une fois les vacances scolaires commencées, afin de gêner le moins possible dans cette partie étroite. 

Sera ensuite concernée d’août à novembre 2019 la place des frères Thomas, de décembre 2019 à janvier 2020 la rue de l’Avenir côté parking, de mi-janvier à mi-février la rue de l’Avenir côté habitation. La rue du Bourg, dans sa partie comprise entre le collège Savio et la rue de Verlinghem, sera en travaux de mi-février à mi-avril environ, puis ce sera au tour de la section devant l’église jusque mai.

Enfin, les deux derniers mois de travaux concerneront la rue Marlier et la rue Desmazières.

La réalisation par tronçons permettra de minimiser l’impact sur la circulation et le stationnement.

 

Centre-Bourg : le projet que vous avez choisi

Trois propositions différentes d’aménagement du Centre-Bourg ont été conçues par la MEL et la ville.

Le projet A avait la particularité de présenter un terre-plein central planté de 13 m de large et une zone 30 partagée voitures/vélos. Le projet B contenait aussi un terre-plein central mais seulement de 7 m de large, préservant une piste cyclable dédiée. Le projet C proposait une rue du Bourg sans îlot central, avec une piste cyclable dédiée.

Suite à une consultation citoyenne associant l’ensemble de la population lambersartoise qui s’est déroulée du 15 au 25 septembre 2018, le projet B est arrivé en tête avec 48,5% des votes, pour une participation de 1622 votants. (Le projet C a obtenu 35% des votes, et le projet A, 13,7%. 2,9% des bulletins étaient non valides).

Le projet choisi

Dans sa partie entre le collège Savio et le parking de l’avenir, le projet choisi a comme particularité de posséder un terre-plein central de 7 mètres de largeur planté, accroissant ainsi le nombre d’arbres par rapport à la situation actuelle de 13, et incluant du stationnement.

Du stationnement longitudinal est également prévu des deux côtés des voiries. Une piste cyclable dédiée, entre les places de stationnement et le trottoir, bordée par une haie de charmille, est créée de chaque côté. Dans sa deuxième partie, vers la rue Desmazières, le projet maintient une piste cyclable le long de la voirie qui sera élargie.

Du stationnement est maintenu parking de l’avenir, dont le mur sera végétalisé. Les arrêts de bus auparavant devant le collège et l’église sont déplacés. Enfin, des bornes rétractables seront posées à l’entrée de la rue du Bourg vers l’église, permettant de bloquer la circulation afin d’organiser des événements ponctuels sur le parvis de l’église en toute sécurité.

Le calendrier

Quelques travaux commenceront avant fin 2018 :

ENEDIS posera un nouveau réseau électrique le long de l’église. Les travaux de mise en technique discrète des réseaux commenceront vers février-mars 2019 puis les travaux d’espace public pour une durée prévisionnelle de chantier d’un an.

 
Haut de page