Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Vie associative / Dispositif local d'accompagnement

Bien vivre

Dispositif local d'accompagnement

Un outil simple pour accompagner gratuitement les associations de votre territoire et les aider à consolider leurs activités et leurs emplois.
- Objectif : aider les associations employeuses à consolider leurs activités et leurs emplois.
- Comment : en faisant intervenir un cabinet expert auprès de l'association ou auprès d'un groupe d'associations.
- Thèmes de travail possibles : stratégie, recherche de financement, communication, gestion des ressources humaines, gestion financière…
- Condition: avoir un emploi salarié.

Enclencher la procédure

Etape 1 : la demande d'accompagnement

Si vous voulez, en tant qu'association sportive, bénéficier d'un accompagnement de la part d'un DLA, vous devez en faire la demande auprès du DLA dont vous dépendez.Vous présenterez ensuite vos attentes concernant l'accompagnement au DLA qui validera ou non votre demande. Pour mémoire, pour bénéficier d'un accompagnement (individuel ou collectif), votre association doit :

  •  avoir la volonté de consolider ses activités et/ou de pérenniser ses emplois,
  • avoir identifié des difficultés qui nécessitent un appui professionnel externe,
  • s'interroger sur sa stratégie de consolidation et de développement de ses activités.

Après vous avoir détaillé ses missions et son fonctionnement, le DLA répond à vos questions et vérifie avec vous la pertinence d'un accompagnement de votre structure.Dans le cas où votre demande ne serait pas conforme au dispositif, c'est-à-dire si vous ne répondez pas aux conditions d'éligibilité à l'accompagnement, vous serez, soit invité à revoir votre demande, soit réorienté vers une autre structure compétente.Remarque : C'est le comité de pilotage de chaque DLA départemental, composé d'acteurs et d'experts locaux, qui détermine les priorités d'intervention du DLA ainsi que ses objectifs quantitatifs et qualitatifs.

Etape 2 : l'élaboration du diagnostic

Une fois votre demande validée par le DLA, un diagnostic est établi conjointement avec vous. L'objectif est de cerner de façon plus précise vos attentes en fonction de l'environnement dans lequel évolue votre association pour dégager des pistes de stratégies de consolidation.Il vous sera ainsi demandé de décrire votre association de manière détaillée (activité, services proposés, ressources humaines, financières et logistiques, etc.) et parallèlement d'appréhender l'environnement dans lequel vous évoluez (publics, territoire d'intervention, partenaires, etc.).Cette démarche permet d'identifier des pistes d'actions pour l'avenir et en conséquence de préconiser de façon concrète un ou plusieurs types d'accompagnement possibles.

Etape 3 : Confirmation ou non de l'accompagnement

Le diagnostic partagé de votre situation a maintenant été établi, il est dès lors examiné par le DLA qui fait son choix sur les suites à donner pour l'accompagnement.Il existe un comité d'appui (composé, comme pour le comité de pilotage, d'acteurs et d'experts locaux), qui a pour fonction de valider la décision du DLA. Non seulement il apporte toute son expertise et sa connaissance de l'activité d'une structure accompagnée, mais il enrichit aussi le diagnostic et le plan de consolidation réalisés par le DLA.Il ne se substitue en aucun cas au DLA dans la prise de décision d'accompagnement.
2 cas se présentent :

  • Le diagnostic ne justifie pas la nécessité d'un accompagnement, vous êtes alors, soit invité à revoir votre demande, soit réorienté vers une autre structure compétente.
  • Le diagnostic réalisé par le DLA conforte votre demande : l'accompagnement est accepté, la procédure se poursuit (étape 4).

La procédure d'accompagnement

Etape 4 : l'élaboration du cahier des charges d'ingénierie individuelle ou collective

A partir du diagnostic partagé, un cahier des charges détaillant l'ingénierie d'accompagnement choisie - encore appelé "plan de consolidation" - est élaboré par le DLA, mais toujours avec votre collaboration. Ce cahier des charges reprend et approfondit les éléments du diagnostic partagé concernant l'activité de l'association, sa structure, son environnement, ses besoins, etc. Il fait ressortir les "faiblesses" de l'association et les moyens de les corriger par l'accompagnement.
A ce titre, 2 types d'ingénierie d'accompagnement sont possibles :

  • une ingénierie individuelle, notamment quand les besoins sont propres à l'association (évolution du projet associatif, redéfinition d'activité, réorientation stratégique, etc.) ou importants (embauche de salarié(s), projet de grande envergure, etc.),
  • une ingénierie collective, quand les besoins à traiter sont plus généralistes (information fiscale, formation comptable, recherche de financements, etc.) et quand plusieurs associations sont localement susceptibles de bénéficier d'un même type d'accompagnement.

Le type d'ingénierie choisi (individuel ou collectif) et les raisons qui ont motivé ce choix sont détaillés dans le cahier des charges, tout comme les objectifs à atteindre via le plan de consolidation.Le Comité d'appui vient apporter son expertise et enrichit le diagnostic ainsi que le plan de consolidation.

 Etapes 5 et 6 : l'appel d'offres et le choix du prestataire par le DLA et l'association

Relativement au cahier des charges, le DLA réalise alors un appel d'offres pour choisir le prestataire qui va réaliser, sur le terrain, l'ingénierie.En effet, si c'est le DLA qui régule toute la procédure, l'accompagnement en lui-même est réalisé par un intervenant extérieur, appelé "prestataire", spécialiste du problème à traiter (comptabilité, fiscalité, ressources humaines, droit, management, marketing, etc.) et pouvant être indifféremment une association, un organisme de formation, un cabinet privé de conseil,...Le prestataire est ensuite choisi par le DLA, mais toujours en accord avec vous, selon les critères établis dans le cahier des charges pour que l'accompagnement soit le plus efficace possible.

Etape 7 : les actions d'accompagnement : les ingénieries

Le prestataire ainsi choisi va vous accompagner durant tout le temps nécessaire (plusieurs années si besoin est) pour permettre la consolidation de vos activités.Les ingénieries prennent concrètement la forme de modules théoriques, de séances d'informations sur des sujets précis, de créations d'outils pratiques, d'encadrement pragmatique, d'études et analyses, etc.
Comme mentionné ci-dessus (étape 4), l'accompagnement peut être individuel ou collectif.Rappelons enfin qu’AUCUNE PARTICIPATION FINANCIERE NE VOUS EST DEMANDEE ! L'accompagnement est intégralement financé par l'Etat, la Caisse des Dépôts, le Fonds Social Européen (FSE) et éventuellement les collectivités territoriales via le DLA. 

Suivi et évaluation de l'accompagnement

Le suivi de la procédure d'accompagnement :Le DLA assure le suivi permanent de la procédure, depuis le diagnostic partagé jusqu'aux prestations d'accompagnement. Vous pouvez le consulter à tout moment de votre démarche, notamment pendant les actions d'accompagnement, pour n'importe quelle question relevant de la procédure.Pour garantir un maximum d'efficacité et de transparence, le DLA est encadré par le comité d'appui qui veille au respect des procédures et méthodologies d'accompagnement : diagnostic, cahier des charges, appel d'offres des prestataires d'ingénierie ou encore adéquation des moyens préconisés avec les besoins de l'association diagnostiquée.

L'évaluation de l'accompagnement :Pour améliorer sans cesse un dispositif somme toute encore jeune, il a été demandé à la fois à l'association, au prestataire et au DLA d'évaluer en fin de procédure la qualité de l'accompagnement, en tant que bénéficiaire pour le premier acteur, réalisateur pour le second et encadrant pour le troisième.Cette évaluation permet de mesurer l'efficacité du dispositif et plus précisément de l'action d'accompagnement réalisée. Le DLA peut ainsi décider de renouveler ultérieurement ou non une action d'accompagnement du même type ou avec le même prestataire. 

BilanDLA2012.pdf (919,11 kB)

DLA

Contact DLA sur la Métropole Lilloise

Comité de Bassin d'Emploi Lille Métropole
150 rue de Fontenoy
59100 Roubaix
03 59 30 67 30

SITE

 

Nord Actif Lille
Contact : M. Poivre
03 20 74 18 80 

Haut de page