Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Vie municipale / Budget - Finances / Budget 2018

Bien vivre

Budget 2018

Un budget 2018 rigoureux axé sur l’investissement

Entre baisse de la fiscalité, maîtrise des dépenses de fonctionnement et pour suite de l’investissement pour l’avenir, Lambersart affiche sereinement sa bonne santé financière.

 

Investissement : 9 615 475 €

La ville a décidé de maintenir un haut niveau d’investissement en faveur de l’entretien et de la valorisation du patrimoine communal.

Les dépenses, d’un montant de 9 615 475€ en 2018 visent également l’aménagement des espaces publics et l’amélioration du cadre de vie des Lambersartois.

Les principales opérations de 2018 :

• la poursuite du chantier de reconstruction de l’école Pasteur pour 3 200 000 €,

• la mise en technique discrète des réseaux de la cité familiale pour 304 000€,

• la poursuite des travaux d’accessibilité pour 450 000 €,

• l’entretien des bâtiments communaux (avec par exemple le remplacement des menuiseries pour 197 000€),

• la valorisation et l’entretien des espaces verts :

renouvellement de l’alignement des arbres pour 44 700€, création des fosses “verdissons les murs” pour 20 000 €, achat d’arbres et d’arbustes pour 30 000 €

L’année 2018 marque également le démarrage de certains chantiers à venir :

• l’aménagement de la rue de Louis Braille,

• la réhabilitation du Centre Bourg.

Fonctionnement : 31 314 010 €

La commune de Lambersart poursuit ses efforts en matière de maîtrise des dépenses publiques afin de faire face à la diminution des recettes imposée par l’État, de permettre une diminution de la taxe d’habitation et de maintenir une capacité d’investissement.

Dépenses de personnel : les dépenses liées à la masse salariale, de 16 779 080€, sont en faible hausse mécanique (+0,38%). C’est très peu au regard des contraintes imposées que sont l’évolution de la carrière des agents et la fin des emplois aidés fortement préjudiciables à la ville compensée par le recrutement de 3 agents à temps partiel (20h). La ville n’a pas remplacé des départs en retraite en réorganisant les tâches des services.

Maintien du niveau des dépenses courantes : 6 459 386€ (20% des dépenses de fonctionnement).

En raison desefforts consentis par les services, ce budget de fonctionnement donnela priorité à :

• l’amélioration du cadre de vie comme l’entretien des espaces verts (341 340 €), la valorisation du patrimoine arboré ou encore l’entretien des voiries communales à travers la location d’une balayeuse afin de compenser la baisse des effectifs de l’équipe voirie proximité due à la suppression des emplois aidés.

• l’entretien des bâtiments communaux et des équipements sportifs de la ville (430 000€).

• l’animation de la Ville et la politique culturelle : fêtes de quartiers, marché de Noël, marché des créateurs, expositions au Colysée, etc.

• la vie scolaire et extra-scolaire (1 346 470 €).

Chiffres clés

1661 000€

C’est la perte cumulée des dotations de l’État

727306€

C’est la baisse des dépenses de fonctionnement entre 2017 et 2018

3,5%

C’est la baisse votée en 2018 du taux de taxe d’habitation, passant ainsi de 39.2%à 37.83%

502€

C’est l’encours de dette par habitant (moyenne des villes de la même strate : 1178€)

Haut de page