Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Tourisme et culture / Découvrir notre ville / Nos monuments à visiter / L'église Saint-Calixte

Tourisme et culture

L'église Saint-Calixte

Notre église remplace l'hallekerke (photo ci-contre) de 1624, deux fois plus petite, dont subsistent quelques objets remarquables.

L'architecte Henri Boudin dessine les plans de la nouvelle église néoromane commandée par Félix Clouët des Pesruches, maire de Lambersart. Les travaux d'édification commencent en 1894, comme l'indique la « 1ère pierre » blanche à l'extérieur. L’abbé Cazier réunit les dons. Le 25 mai 1896, lundi de Pentecôte, a lieu la bénédiction de l'édifice. Formant une croix, la nef de cinq travées et les bas-cotés sont prolongés par le transept et le choeur, accompagnés de chapelles latérales dédiées à saint-Calixte et à la Vierge Marie.

Si l’art roman se retrouve dans les baies en plein cintre éclairant l’intérieur, l’architecte reprend l’art de bâtir des églises gothiques telles les voûtes à croisées d'ogives. L'église est signalée par un élégant clocher porche, orienté à l'est, face à l'école Saint-Joseph (1880-1980). Il abrite la cloche Jésus de 1603, classée aux Monuments Historiques. Elle fut offerte par Jean de Sarrazin, seigneur de Lambersart, dont on trouve aussi dans l'église la pierre mortuaire.

Les principaux mobiliers datent de 1895-1902 : stalles et confessionnaux en bois sculptés par le réputé Gustave Pattein (Hazebrouck), autels et fonts baptismaux en marbre blanc, vitraux de la célèbre entreprise Latteux-Bazin (Mesnil Saint-Firmin, Oise).

En 1968 disparaissent la chaire à prêcher et le chemin de croix sculptés par Pattein. La rénovation réalisée en 2013 invite la couleur pourpre pour un accord harmonieux avec les vitraux et plus de convivialité. Rehaussés par des gris, le rouge et le blanc des plafonds rappellent les couleurs papales de Calixte Ier, dont l'église possède une relique de l'an 222 comme à Cysoing, ramenée par le comte Saint-Evrard de Frioul au IXè siècle.

 

 

Grand artiste sculpteur sur bois, prolifique (400 églises en France et ailleurs), novateur, Gustave PATTEIN (1849-1924) dirigeait un atelier à Hazebrouck, rue de la Sous-Préfecture. On retrouve ses oeuvres remarquables en Flandre comme à Godewaersvelde, Terdeghem, ainsi qu'à Outreau. Il est reconnu dans la région lilloise pour l’église Saint-Sauveur de Lille (1903), son oeuvre capitale.

Pour l’église Saint-Calixte, Gustave PATTEIN, au sommet de sa carrière, a réalisé en 1902 :
• dans la chapelle centrale : les deux ensembles de cinq stalles et les deux ensembles de six panneaux des apôtres,
• la clôture de choeur,
• dans les bas-côtés : deux confessionnaux,
• dans le baptistère : le baldaquin et les fonts baptismaux,
• la chaire, disparue en 1968, dont il nous reste la statue de saint Jean-Baptiste,
• la tribune d'orgue,
• le chemin de croix, enlevé en 1968.

 

 

En 1895, les vitraux sont fabriqués dans l'atelier Latteux-Bazin (Mesnil Saint-Firmin,Oise), pour constituer les verrières sur deux niveaux. La rénovation de 2013 invite la couleur pourpre sur les plafonds, pour un accord harmonieux avec les vitraux réparés, à dominantes rouge et bleu. Les vitraux de l'église Saint-Calixte ont traversé les deux guerres mondiales et constituent un héritage remarquable pour Lambersart.

Ainsi de part et d'autre du porche d'entrée :
• verrière du mariage de Marie et Joseph,
• dans le baptistère, derrière les fonts baptismaux, verrière de saint Jean-Baptiste baptisant Jésus dans le Jourdain (donateurs enfants de Gustave Bernard,1808-1890, industriel, fils d'Auguste Bernard et Adélaïde Beaussier, premiers résidents du château du Bourg).
La flore est omniprésente dans les verrières décoratives des bas-côtés longeant la nef.

Au-dessus des portes des sacristies et dans les chapelles latérales de saint Calixte et sainte Marie, on trouve des vitraux ronds des quatre évangélisateurs :
• saint Matthieu (patron des banquiers) et l'ange
• saint Luc (patron des artistes) et le taureau
• saint Jean (patron des libraires) et l'aigle
• saint Marc (patron des vitriers), lion absent.

église Saint-Calixte

église Saint-Calixte

11 place des Frères Thomas à Lambersart

Basculer sur la cartographie interactive
Haut de page