Commune de Lambersart

Vous êtes ici : Accueil / Bien vivre / Cadre de vie et urbanisme / Projets / Site de la ferme rue de Lompret

Bien vivre

Site de la ferme rue de Lompret

[18/12/2020]

Le projet immobilier sur le site de l’ancienne ferme Masschelein, plus de 6 500 m2 situés rue de Lompret, entre la rocade et le quartier de la Briqueterie, se concrétise.

La 3e et dernière réunion publique, qui s’est tenue virtuellement par le biais de Facebook le 3 décembre, a permis au promoteur et à l’architecte de présenter le projet final qui a impliqué beaucoup de monde malgré la situation sanitaire pour faire aboutir le projet. Les intervenants ont aussi répondu aux questions émises parles habitants présents ou en ligne.Nicolas Burlion, conseiller délégué à l’urbanisme, a rappelé le cadre général : un projet privé/privé, un site dédié réglementairement au logement, l’exigence de la Ville de respecter 40% de logements conventionnés et de s’inscrire dans la transition écologique, et un promoteur qui a accepté de s’inscrire dans une démarche de concertation active.

Les deux précédentes réunions publiques ont permis d’abord d’écouter les attentes et les inquiétudes des parties prenantes en général, puis de bâtir un cahier des charges pour le promoteur. Le résultat présenté par Bruno Delehaye, directeur du développement du promoteur Icade, et par Thomas Loiez, architecte : un projet immobilier mêlant habitat collectif et maisons, logements conventionnés et en accession, soucieux de l’insertion dans le tissu existant et du respect du voisinage, innovant sur le vivre-ensemble et la transition écologique, et prenant en compte une large partie du cahier des charges.

75 logements dont 9 maisons

Plus précisément, le projet prévoit 75 logements, dont 9 maisons en R+1 en accession à la propriété, en fond de parcelle, et 66 logements collectifs :

une résidence de 27 appartements en milieu de parcelle, en R+2, et une résidence de 39 logements, en deux bâtiments, en R+2 également et en front à rue, en retrait grâce à des jardins. Parmi ces 66 appartements, 30 relèvent du locatif conventionné. Tous les logements ont une terrasse ou un balcon. L’entrée du projet est rue de Lompret, près de la rocade.

À l’intérieur, 30% du terrain est constitué d’espaces verts, communs ou privatifs, plantés d’arbres.

À noter aussi, la présence de locaux vélos, de composteurs… Un projet séduisant sur le papier, aussi Nicolas Bouche, maire, a-t-il précisé : «la municipalité va être très attentive à ce que la construction corresponde bien au projet finalisé grâce à la concertation». D’ailleurs, Bertin Lembrez,conseiller délégué au logement, a annoncé la création d’un comité de suivi, avec les habitants, «pour vérifier le bon déroulement du chantier et le respect des engagements».

Le maire s’est aussi félicité du «vrai succès» de cette concertation, marquée par «la transparence, la parole libre et l’écoute».

Le planning prévisionnel

Fin décembre 2020 : dépôt du permis de construire

Juin 2021 : début de la commercialisation

1er semestre 2022 : démarrage des travaux

1er semestre 2024 : livraison des logements

 

Comment le promoteur a-t-il répondu aux attentes des habitants ?

Intégrer le projet dans le quartier

Les résidences ont une hauteur comprise entre 7 et 10 mètres et proposent une architecture de maisons de ville, avec une alternance de matériaux traditionnels, du beige au rouge brique, en façade.La densité a été réduite : 75 logements, dont 9 maisons, au lieu de 95,la capacité maximale réglementaire.

Optimiser les vis-à-vis et conserver l’ensoleillement

En plus de la hauteur réduite des bâtiments, un soin particulier est apporté à la distance entre l’existant et les nouveaux logements. La position du projet au nord du tissu urbain existant permet globalement de ne pas créer de perte d’ensoleillement pour le voisinage.

Profiter du projet pour atténuer les nuisances sonores

Les nuisances sonores perçues par le voisinage seront atténuées par les bâtiments qui seront construits. Pour atténuer le bruit perçu dans les nouveaux logements, une importante isolation phonique est prévue. De plus, le stationnement est prévu côté rocade.

Adapter à la transition écologique

Le projet sera labellisé E (Energie positive et réduction carbone), un label plus exigeant que la réglementation thermique en vigueur. À noter, des toits végétalisés sur les maisons individuelles, la création de plusieurs locaux à vélos, la mise à disposition pour les habitants de 10 vélos partagés dont 5 électriques.

Végétaliser et favoriser les espaces partagés

Les espaces verts représentent 30% de la superficie du projet,plus que les 20% réglementaires. Le promoteur prévoit la création de carrés potagers aromatiques et la plantation de 40 arbres de haute tige, dont des arbres d’ornement et des arbres fruitiers reconstituant un verger, ainsi que d’une pergola végétalisée sur le stationnement le long de la rocade. La palette végétale sera constituée d’essences locales. Un cheminement est créé à l’intérieur de la résidence.

Maîtriser le stationnement

Face au souhait des riverains de ne pas générer du stationnement extérieur mais aussi de ne pas trop “imperméabiliser” l’îlot, le promoteur respecte la norme en termes de places de stationnements (99),tout en créant une partie des stationnements (34) en sous-sol.

Sécuriser les entrées et sorties au niveau du virage

La résidence sera close et sa sortie sera uniquement située rue de Lompret, au plus près de la rocade. Le portail d’entrée sera largement en retrait par rapport à la rue, afin de sécuriser l’entrée et la sortie des véhicules. Pour casser la vitesse, déjà limitée à 30, il est envisagé de créer un plateau surélevé ou un giratoire au croisement avec l’avenue Kennedy en lien avec la MEL. Le projet devrait générer un apport de 58 véhicules supplémentaires à l’heure de pointe.

Amener des activités commerciales

140 m2 de logements du rez-de-chaussée, en front à rue, seront transformables en locaux d’activité accessibles depuis la rue si un preneur se manifeste. Face à la difficulté de trouver des commerces à proximité de commerces existants, le promoteur pourra privilégier des activités libérales.

Conserver la symbolique de la ferme

Compte tenu de l’état du bâtiment, il n’est pas envisagé de préserver des vestiges de la ferme Masschelein trop endommagée. En revanche, la symbolique pourra être conservée avec la création d’un verger et une exposition permanente de photos historiques du site dans les halls d’entrée d’immeubles.

Un chantier le moins nuisible possible

Le promoteur Icade intègre dans ses marchés de travaux une charte“chantier propre”. La visibilité du chantier sera réduite : clôtures d’1,8 mètre minimum, base de vie et stationnement des poids lourds à l’intérieur du terrain. Les horaires du chantier seront adaptés pour éviter les heures des entrées et sorties scolaires.

Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 27813, ID de l'objet : 34244

3ème réunion

3ème réunion

La vidéo de la réunion sera disponible prochainement.

Nous mettons d’ors et déjà à disposition la présentation du projet  :

et une vidéo du projet.

 

Lors de la permanence du 12 décembre, au niveau du Proxibus, 3 nouveaux points sont apparus :

  • Concernant le projet et afin de garder une trace de l'Histoire et de l'ambiance Flamande : 
    réemploi des briques pour qualifier des cheminements piétons extérieurs au sein du programme ; 
  • Hors projet : proposition de remplacement des haies de troènes qui distinguent les places de parking des trottoirs par des arbustes type haie libre. Plus qualitatif et moins d'entretien. Cela se fait ailleurs sur le quartier
  • Prévoir avec la MEL une coulée verte (vélo, piéton) en parallèle de la future voie « chemin de la Phalecque ».

Aucune relation

Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 27735, ID de l'objet : 34118

2ème RÉUNION DE CONCERTATION

2ème RÉUNION DE CONCERTATION

enregistrée le 15 octobre 2020, Salle André Malraux

Téléchargez la présentation de la réunion :

 

Téléchargez le compte-rendu de la réunion du 15 octobre

Aucune relation

Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 27736, ID de l'objet : 34119

1ère réunion de concertation

1ère réunion de concertation

enregistrée le 23 septembre 2020, Salle de la Cité familiale

 

 

 

Téléchargez la présentation de la réunion :

 

Téléchargez le compte-rendu de la réunion du 23 septembre :

Aucune relation

Haut de page