Rendez-vous dans la maison participative de Lambersart, ouverte à tous les Lambersartois porteurs de projets ou qui souhaitent participer

Après plusieurs mois de concertation et de réflexion avec les habitants, la maison participative a un nom, une charte et un règlement d’utilisation. Elle est ouverte à tous les Lambersartois porteurs de projets ou qui souhaitent participer.

”La petite maison”, c’est le nom désormais de la maison située à l’entrée arrière du site de l’hôtel de ville, côté rue de la Carnoy, à côté du CCAS. « Participation et engagement citoyen », la devise qui figure juste en dessous de ce nom, c’est sa raison d’exister.

Certains la connaissent déjà bien : les personnels de la mairie impliqués dans la démocratie participative, les citoyens porteurs d’un projet dans le cadre du budget participatif, comme l’aménagement du terrain Debuire-du-Buc ou les Cocottes conquérantes, le comité de suivi de ce budget, les membres du collectif Lambersart demain, ceux de l’Observatoire de la participation, sans oublier les citoyens qui ont réfléchi depuis début 2023 sur les usages du lieu et y ont déjà lancé notamment les prémices d’un troc de savoirs...

Désormais, c’est officiel, elle est ouverte 7 jours sur 7, de 7h30 à 22h30, aux Lambersartois qui ont besoin de travailler sur un projet d’intérêt général. Cette naissance contribue à répondre aux objectifs de la municipalité, « partager avec les citoyens un maximum de sujets et de projets » et « susciter chez eux l’envie de monter des projets », rappelle Héloïse Gerber, adjointe à la démocratie participative.

« Les sportifs ont une salle de sports ou un stade mis à disposition par la mairie, les membres d’associations des salles socio-culturelles pour se réunir… Les citoyens porteurs de projet ont aussi leur outil, c’est la Petite Maison », explique simplement Eric Lamblin, directeur général adjoint en charge en particulier de la démocratie participative. « Maison pour le côté abri et convivialité, petite pour le côté chaleureux ». Un nom choisi d’ailleurs par vote.

La charte, élaborée lors d’ateliers, précise qu’il s’agit d’un espace de rencontres et d’échanges qui met à disposition de ses utilisateurs une grande salle de réunion, une petite et une moyenne salle de travail, une cuisine, un jardin, un vélocargo triporteur mais aussi du mobilier de bureau, un vidéo-projecteur, un mur blanc de créativité, un paperboard... Un règlement d’usage et de vivre ensemble a été écrit, pour éviter tout débordement. Attention, « c’est un lieu d’émergence de projets, pas de réalisation de l’activité, sauf à titre dérogatoire », précise Eric Lamblin.

Des formations d’intérêt général peuvent aussi y être assurées. Pour y avoir accès, rien de plus simple, il suffit de faire une demande en mairie par email auprès de la mission démocratie participative, en précisant le pourquoi
et les dates et horaires de la demande de mise à disposition. L’accord est donné par un référent, qui joint à sa réponse la charte et le règlement, et invite la personne à récupérer à l’accueil de la mairie un badge qui donne accès à la salle.

  • Pour toute demande de renseignement ou d’utilisation jeparticipeatville-lambersart [point] fr (: jeparticipe[at]ville-lambersart[dot]fr)